Culture

Ce que vous ignorez (sûrement) sur le mystère du Triangle des Bermudes

17 mai 2016
mystere-triangle-des-bermudes

Le Triangle des Bermudes est une zone géographique imaginaire de l’océan Atlantique qui aurait été, selon la légende, le théâtre d’un grand nombre de disparitions de navires et d’aéronefs. Néanmoins, cette légende se fonde surtout sur des informations erronées, embellies ou mal interprétées et non sur des preuves évidentes, le triangle ne présentant statistiquement parlant aucune anomalie. Ainsi, selon un rapport du World Wide Fund for Nature en 2013, le triangle des Bermudes ne fait pas partie des dix endroits les plus dangereux pour la navigation. Cependant, de nombreuses disparitions ont été signalées et demandent à être expliquées.

Histoire :
C’est un article du Miami Herald daté du 17 septembre 1950 et signé Edward Van Winkle, qui fait mention pour la première fois de disparitions inexpliquées dans le secteur. Deux ans plus tard, le magazine Fate publie un article « Sea Mystery at Our Back Door » signé George X., traitant de la disparition d’une escadrille de cinq chasseurs-bombardiers le 5 décembre 1945 au large de la Floride ; événement connu sous le nom de Vol 19. C’est cette disparition inexpliquée qui va véritablement populariser le mythe du Triangle des Bermudes et alimenter les légendes concernant le secteur. Pourtant, il semblerait que les avions d’exercice, dépourvus d’éléments de navigation, se soient tout simplement perdus en mer après que le compas du pilote-instructeur, le lieutenant Charles Taylor, fut tombé en panne.

Cependant, bien avant la disparition du Vol 19, des disparitions ou des faits étranges avaient été relevés dans le secteur. Christophe Colomb aurait déjà rapporté à son époque, le fait que son compas s’était déréglé dans le secteur. En 1918, l’USS Cyclops, un navire charbonnier de l’US Navy, disparaît en mer sans laisser de trace, ni de message radio. Si le mystère n’a jamais été élucidé (même s’il semble que le bateau ait coulé en mer sans avoir pu lancer de messages de secours) et a alimenté des théories relevant du paranormal ou du surnaturel, il est en revanche peu sûr que la disparition se soit déroulée dans la zone géographique du Triangle des Bermudes, mais plutôt entre Barbade et Baltimore.

Inspirée par les précédents articles publiés dans les années 1950, l’appellation « Triangle des Bermudes » est forgée par le journaliste américain Vincent Gaddis dans un article du magazine Argosy de février 1964 : « The Deadly Bermuda Triangle ».

Le journaliste du Los Angeles Times, Howard Rosenberg, publia en 1974 un article, estimant que plus de 190 navires et 80 avions auraient disparu dans cette même zone au cours des cent années précédentes, et que les garde-côtes américains ont répondu à plus de 8 000 appels de détresse dans ce secteur.

Dans les années 1970, plusieurs ouvrages et articles de journaux ont été consacrés au mystère du Triangle des Bermudes. Parmi eux, The Bermuda Triangle8 publié par Charles Berlitz en 1974, devint un best-seller et marqua le début d’une série d’enquêtes et de contre-enquêtes sur le sujet.

Pour expliquer les mystérieuses disparitions, Olivier Bernier et certains auteurs évoquent les extraterrestres, l’influence de l’Atlantide, une distorsion spatio-temporelle ou des champs magnétiques surnaturels, tandis que d’autres optent pour des perturbations climatiques, des réactions physiques ou chimiques naturelles liées à l’environnement de ce secteur (par exemple la remontée en surface d’hydrate de méthane) ou encore des défaillances humaines
Découvrez en page 2 ce qui se cache derrière les disparitions du triangle des Bermudes

Précédent1 / 3

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer