23 témoignages de filles qui ont vécu les pires drames esthétiques

7. Les cheveux qui puent:

«Une super astuce beauté dans les magazines pour ados conseille de mettre du lait sur les cheveux pour les raidir, et c’est ce que j’ai fait… sur des cheveux secs… sans m’être documentée avant… le jour de la photo de classe. J’ai senti super mauvais toute la journée et j’ai dû faire semblant que ce n’était pas moi.»

8. L’approche «plus on en fait, mieux c’est»:
«Lors de ma première année au lycée, j’utilisais un fond de teint gras parce qu’il n’y avait rien pour mon teint à la pharmacie. Je mettais aussi du fard et un correcteur non mélangés sur mes boutons, et je rajoutais là-dessus une audacieuse ombre à paupière rouge orangée (non mélangée également, bien sûr), depuis la base de mes cils jusqu’à mes sourcils. Rien que d’y repenser, j’ai mal.»

9. Celle qui a sérieusement gonflé:
«Je venais d’acheter un nouveau correcteur juste avant un entretien d’embauche, alors je me suis dépêchée d’en mettre et suis partie pour mon rendez-vous. Une demi-heure plus tard, ma peau a commencé à me démanger, puis à brûler. Quand je suis arrivée au lieu de l’entretien, mes yeux étaient très gonflés. Ce n’était vraiment pas drôle. Mais bon, j’ai quand même décroché le job!»