Lifestyle

Les 8 raisons de se méfier des hommes trop beaux ? (oui, c’est très dur)

3 novembre 2015
Les 8 raisons de se méfier des garçons trop beaux

Ne dit-on pas « trop beau pour être honnête » ? Ce dicton pourrait s’appliquer à certains membres de la gente masculine qui, derrière un physique remarquable, cachent sans doute de vilains défauts. Voici 8 bonnes raisons de s’en méfier.hommes-canons-702x325

1 – il sait l’effet qu’il produit
Et il en joue le bougre ! Flatté par des regards qui en disent long, il se gêne rarement pour minauder et s’exposer plus que de raison. Jalouses s’abstenir d’emblée, car s’il est possible de lui demander de modérer son défilé de mode, vous n’avez aucun contrôle sur les autres et sur leur façon de le dévisager.

2 – seul avec un physique pareil : c’est louche
Comment un homme au physique de rêve se retrouve-t-il célibataire ? Soit il ne l’est pas vraiment, soit il a un caractère de taureau et rapidement la situation deviendra compliquée. Dans un cas comme dans l’autre inutile d’espérer mieux qu’une aventure sans lendemain.

3 – ses ex doivent courir après
Même s’il a dû subir un ou deux plaquages sévères, il a dû en faire pleurer plus d’une qui ne demanderaient que cela de revenir à la charge. S’il faut constamment veiller à ses arrières où est le plaisir ?

4- on lui demande sans cesse pourquoi il fréquente une femme ordinaire ?
C’est peut-être la remarque le plus cruelle que vous puissiez encaisser. Si lui va l’entendre et ne pas forcément y réagir, saurez-vous vous contenir ? On attend d’un bel homme qu’il soit avec une belle femme et réciproquement. C’est un constat cruel, autant ne pas y faire face quand il est déjà trop tard.

La suite en page 02

Précédent1 / 2

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer