Top 8 des histoires encore plus terrifiantes que les films d’horreur

 

3- La gardienne de prison sadique

Toujours en pleine Seconde Guerre Mondiale, l’Allemande Irma Grese a été surnommée la « Hyène d’Auschwitz » à juste titre : elle était gardienne du tristement célèbre camp de concentration et prenait un malin plaisir à torturer les détenus. Une vraie sadique, quoi !

3-2

4- Une sentence cruelle quoique méritée

La Hyène d’Auschwitz infligeait les souffrances aux détenues de sexe féminin en particulier : celles qu’elles trouvait trop belles avait droit à la chambre à gaz, tandis que les autres se faisaient arracher les seins. Des supplices qu’elle paiera de sa vie en 1945, lorsqu’elle est reconnue coupable de crime de guerre et exécutée, à l’âge de 22 ans.

4-3

La suite page suivante