Culture

Top 12 des faits historiques les plus abominables

23 mars 2016
faits-historiques-abominables

Ces faits historiques sont hallucinants et abominables mais pourtant bien réels. La plupart de ces faits historiques ne sont pas relatés dans les livres scolaires d’histoire car vraiment perturbants. Ces choses ont bien existé et méritent d’être racontées car des gens ont subi ces choses.

Découvrez ce top 12 des faits historiques les plus abominables

1- « Waterloo Teeth »
waterloo
Au 19e siècle, tout le monde s’amusait à tout recycler, même les cadavres. Et pour cause, ces derniers pouvaient encore avoir de belles dents pour garnir les dentiers des gens aisés… Après la bataille de Waterloo, des milliers de cadavres gisaient pratiquement aux mêmes endroits. Les soldats survivants, locaux et autres charognards venaient alors arracher les dents des cadavres pour les revendre par la suite aux « dentistes » de l’époque !
Le terme « Waterloo Teeth » fut désormais utilisé à cette époque pour parler de la récupération des dents sur les champs de bataille. Il fallait attendre la deuxième moitié du 19e siècle pour voir apparaitre les dents en porcelaine et abandonner petit à petit les dents humaines…

2- L’enfouissement vivant
enfouissement vivant
Autrefois, durant l’Antiquité ou le Moyen Âge, l’enterrement vivant était un mode d’exécution capitale, surtout pour les femmes (pour des raisons de décence). Mais d’autres personnes se faisaient également enterrer vivante volontairement…

3- Destination finale ?
destination finale
Il y a de cela quelques années, un docteur imagina un grand huit ayant pour but d’euthanasier tous ses passagers…

4- « Tamam Shud » ou le « Mystère de l’homme de Somertom »
tamam shud
Le 1er décembre 1948, la police découvre un cadavre sur la plage de Somertom, dans le sud de l’Australie. Dans la poche de la victime se trouvaient des Rubaiyat d’Omar Khayyam où figuraient sur la dernière page les termes « Tamma Shud » en persan signifiant « terminé » ou « fini ». Le corps n’a jamais été identifié et l’affaire reste irrésolue.

5- La chasse aux sorcières et… au chat
chasse aux sorcières
En 1233, après que le pape Grégoire IX ait convaincu les peuples européens que le chat était une incarnation du Diable, ces pauvres félins connurent une tragique extermination en masse un peu partout dans le vieux continent !

6- Sacrifice humain chez les Mayas
sacrifice mayas
Durant l’époque précolombienne, le peuple Maya faisait des sacrifices humains pour nourrir leurs dieux. Hormis la décapitation, les Mayas sacrifiaient des prisonniers de guerre de haut rang en retirant leur cœur alors qu’ils étaient encore vivants !

Précédent1 / 3

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer