Culture

Top 12 des clichés tenaces sur les Portugais

4 novembre 2015
cliches-portugais

Cet été tu as décidé de partir explorer le Portugal. Pourquoi ? Ben déjà parce qu’il y fait chaud, qu’il y a l’Océan, mais surtout parce que financièrement tu penses très raisonnablement t’en tirer, comme c’est le cas dans la majorité des pays que tu considères comme le « tiers-monde ». C’est donc bouffi de confiance et d’orgueil que tu t’es lancé, armé de ton GPS Europe mis à jour et de tes préjugés gros comme des maisons. Les voici :

  • Les Portugais sont des pygmées surmoustachus arborant une mine et un monosourcil revêches
    Qui vivent continuellement armés d’une truelle
  • Il n’existe que peu de prénoms au Portugal, la tradition voulant que chaque nouveau-né se voie honoré du prénom d’un aïeul
    Manuel , José , Tonio , Maria ou Miguel, et globalement on a fait le tour.
  • Le Portugais parle fort, d’une voix rauque et profonde
    Et ponctue la plupart de ses phrases par « Carai ».
  • Les femmes Portugaises ne se s’épilent pas et n’accordent que peu d’attention à leur apparence physique
    De toute façon, elles sont presque toutes veuves.
  • La boisson nationale au Portugal est l’huile d’olive
    Ou l’huile de foie de morue, quoi qu’il en soit c’est gras et ça colle.
  • Malgré d’évidentes aptitudes pour les travaux manuels les Portugais ne sont pas tous équipés d’eau courante et d’électricité
    Ils doivent souvent arpenter des kilomètres pour aller laver leurs slibards au lavoir , généralement à dos-d’âne ou à pieds , en portant des bassines pleines de linge en équilibre sur la tête.
Précédent1 / 2

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer