Lifestyle

5 choses que vous ignorez (sûrement) et qu’il faut absolument savoir sur le Désir

26 mai 2016
ce-que-vous-ignorez-desir

Le désir est un effort de réduction d’une tension issue d’un sentiment de manque et en ce sens, comme le disait Platon dans Le Banquet, « on ne désire que ce dont on manque ».
Dans une relation amoureuse, le désir est un sentiment important qui est difficile à maîtriser et qui s’impose la plupart du temps sans qu’on s’en rende compte.
Sans lui, votre relation de couple risque très vite de se transformer en amitié ou en relation de voisin de palier.
Différents facteurs, à la fois physiques et psychologiques, entrent en jeu dans le déclenchement du désir: mode de vie, éducation, hormones, sentiments.

1) L’influence des hormones
mains-homme-femme
L’hormone du désir, c’est la testostérone, chez l’homme comme chez la femme.
Elle est produite par les testicules et les glandes surrénales de ces messieurs, par les ovaires chez les femmes.
Le taux de testostérone chez la femme est moins élevé que celui des hommes, doit-on y voir pour autant l’explication d’un appétit moindre ? Pas forcément, car le corps féminin est beaucoup plus sensible à la testostérone que le corps masculin. Aussi, la différence est-elle compensée.

Les fluctuations hormonales, notamment au cours du cycle menstruel, influencent particulièrement l’intensité du désir féminin. Les jours qui précèdent l’ovulation, notre corps enregistre un pic d’œstrogènes, notre libido est alors à son apogée (sauf pour celles qui sont sous contraception bien sûr).

En revanche, après un accouchement, les femmes sécrétent de la prolactine, une hormone anti désir.

Précédent1 / 5