Culture

10 choses fascinantes sur les rêves

11 janvier 2016
10 choses fascinantes que vous ignorez (sûrement) sur les rêves

Les rêves font indéniablement partie de notre quotidien. Pourtant, on en sait encore bien peu au sujet du royaume de Morphée. Voici 10 faits fascinants sur les rêves, que vous ne connaissiez peut-être pas.

1 – Les femmes font plus de cauchemars que les hommes

Tableau du Cauchemar

Crédit photo: John Henry Fuseli

Selon les recherches du docteur Jennie Parker de l’UWE (University of West England), les femmes font en moyenne, plus de cauchemars que les hommes. Par contre, ces mauvais rêves contiennent moins d’agressions physiques que ceux des hommes. Autre différence, les hommes rêveraient plus d’hommes – 70% des personnes leur apparaissant en rêves seraient de genre masculin, contrairement aux rêves de femmes qui seraient plus  »équitables ».

2 – Nous faisons plusieurs rêves par nuit

Crédit photo: pexels.com

On pourrait croire, à tort, qu’on ne fait qu’un à 2 rêves durant notre sommeil, alors qu’en réalité une personne peut en avoir une dizaine. Chaque cycle de sommeil génère une série de rêves et ceux-ci deviennent de plus en plus longs au fil de la nuit; passant de quelques minutes par rêves allant jusqu’à une heure en fin de nuit.

3 – On passe 6 ans de notre vie à rêver…

Crédit photo: Inception (film) – thestudioexec.com

Sachant que l’être humain rêve en moyenne 2 heures par nuit de sommeil, on peut en déduire qu’un individu moyen passera près de 6 années de sa vie à rêver. Au cours de sa vie, un individu pourra donc faire 100 000 rêves.

4 – Rêver à toutes les phases du sommeil

Crédit photo: pexels.com

Le sommeil se divise en plusieurs cycles;  le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Ces stades se répètent de façon cyclique tout au long de la nuit.
Lorsque que l’on parle de rêves, on mentionne souvent la phase du sommeil paradoxal, puisqu’à ce stade, les rêves sont plus intenses et surtout, parce-qu’on s’en souvient mieux. Cela dit, on peut rêver à tous les stades du sommeil.

5 – La mémoire des rêves

Crédit photo: Henri Rousseau

Il semblerait que l’on ne se souviendrait que de 10% de nos rêves. Plusieurs théories tentent d’expliquer ce phénomène. L’une d’entre elles suggère que lorsque nous dormons, notre cerveau doit être en partie  »éveillé » pour être capable de garder en mémoire les informations. Autrement dit, un court éveil pourrait vous aider à mémoriser le rêve.

6 – Le mauvais rêve le plus commun

Découvrez la suite en page 02

Précédent1 / 2

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer